lundi 4 avril 2011

Voyage médiéval au fin fond de l'Aude

En ce samedi 2 avril 2011, je me suis décidé d'aller tester la "Rotisserie Médiévale" de Villerouge-Terménes dans l'Aude. Honnêtement le cadre du restaurant, du château, du village ainsi que de la région est vraiment magnifique. En entrant dans la salle du banquet du château, j'ai été accueilli par une gentille demoiselle. La table et la vaisselle étaient somptueuses, le décor vraiment travaillé et recherché, d'après ce que l'on m'a dit, ils ont travaillé lors de la restauration du château avec une archéologue pour reconstituer les tentures, les couverts, le mobilier ...

Bref vraiment très atypique, pour le repas j'ai pris le menu à 36 euro avec Premier Mets, Second Mets, Desserte, Vin de pays.

Le premier Mets se composé d'une Tourte du Roy Manfred avec un bouquet de salade, de pousses de poireaux ainsi que sa sauce au Miel. La salade vraiment fraiche était délicieuse, par contre je ne connaissais pas les pousses de poireaux, une bonne nouvelle expérience culinaire. Pour la tourte elle était composée de poitrine de porc, foies et gésiers de poulet lié avec des oeuf; c'était une sorte de tourte à la viande. Vraiment excellente cette tourte, tout le mariage de cet ensemble d'entrées dégusté sur tranchoir fût un bon commencement. Au fur et à mesure que la sauce imbibé mon tranchoir, je prélevais quelques bouts de mon tranchoir pour manger le pain saucé. Toutefois, il fallait faire attention à ne pas tout le manger d'un coup, au risque de se retrouver sans assiette. La tourte était chiquetée d'une telle façon qu'on voyait vraiment l'attention et la passion du chef, Maitre Camelin.

Le tranchoir était quant à lui moelleux à souhait et d'un gout vraiment très bon pour un pain fait maison avec amour et passion.

Pour le second Mets une canette rostie accompagné de légumes de saison cuit en cocotte (ici carottes et petits oignons), le tout accompagné sur très bonne sauce cameline.

La chair ferme de la canette prouvée vraiment un produit de qualité, ils m'ont avoué que tous leur produits était issue de petits producteurs régionaux ou de terroir. Je tiens vraiment à mettre l'accent sur cette qualité irréprochable !

De plus à chaque Mets les boissons étaient incluses, mais prenant la voiture après le repas, j'ai préféré demander de l'eau et au final j'ai été agréablement surpris qu'ils m'amènent du jus de pomme artisanal. Le jus était très bon, pas trop sucré, moi qui d'habitude prend de l'eau au lieu de jus et bien j'en ai repris trois fois !

Enfin en desserte j'ai eu droit à une poire pochée à l'hypocras ainsi que deux petits gastelets aux noisettes.
La poire évidée et pochée était tendre à souhait et baignée dans un hypocras maison vraiment délicieux.

Les gastelets aux noisettes sont une sorte de beignet faite de chapelure, poudre de noisettes, sucre, oeufs, le tout frit dans de l'huile. Ils peuvent se manger tendres après avoir refroidies ou bien dures après séchage.

En bref je me suis vraiment régalé dans ce cadre historique du château, de la Rotisserie ainsi que dans l'accueil fort agréable. Je conseils vivement cette adresse si vous-etes de passage franchement arrêtez-vous y, cela vaut vraiment le coût, puis en guise de digestion vous pourraient visiter le château de Villerouge-Terménes.

Personnellement, j'attends avec impatience le changement de saison pour voir le nouveau menu proposé par Maitre Camelin et toute l'équipe de la Rotisserie.

Voili voulu a+