dimanche 17 février 2013

2013 c'est brasserie Toulousaine


Retour sur mes petites escapades, enfin :)
depuis quelques mois j'avais vraiment la flemme de poster et prendre
du temps à pondre des articles correct ... mais j'ai en ce samedi repris
un peu de motivation.
Ce midi étant en ville, je suis allé déjeuner au "Père Léon" à Toulouse
qui à ré ouvert ses portes.


Même si l'elle est grande.  ambiance est bistro d'où le nom de brasserie, celle-ci même

à midi était assez agréable. Détestant l'ambiance de brasserie, dû au
bruit, manque de place, bordel en salle avec des serveurs courant partout,
là niette ! Servi rapidement à midi, le fait que la salle est un étage le
bruit était atténué et en plus super bon.
J'ai pris un menu du jour avec entrée+plat+dessert pour 19,50 euro ce qui est très correct pour un samedi midi et de plus avec quantité et qualité !











En entrée salade gourmand, avec de la jeune pousse de frisée, jambon de pays,
petits gésiers et croûtons de pain, le tout présenté dans une grosse feuille de
chicoré avec une vinaigrette assez légère. J'ai vraiment apprécié, de plus les
gésiers étaient bien préparés et pas du tout caoutchouteux.


En plat j'ai pris la suggestion du jour un demi-coquelet roti, jus réduit au
romarin et son gratin de macaronis à l'italienne. Vraiment très très bon
gratin savoureux, la viande du coquelet était de très bonne qualité bien
qu'un peu rosé en cuisson ce qui peut ne pas plaire à tout le monde. Son
jus avec une bonne mouillette de pain se laisser déguster avec un plaisir ...
et avec une petite salade, cela est passé niquel.
Enfin en dessert j'ai osé prendre un cheesecake, j'aurai dû prendre un tiramisu ...
j'adore le cheesecake, mais habitué aux miens celui-la était vraiment plus lourd
je ne sais pas si le fromage était du Philadelphia, Ricotta, St-Môret ou du Kiri,
mais il m'a vraiment blindé. Cela dit, c'était vraiment très bon.
Enfin voilà, les toilettes très propres, avec toutes les normes de sécurité et même
un ascenseur pour les handicapés (vu que les toilettes sont en sous-sol).
Bref moi qui déteste les brasseries j'ai agréablement étais surpris, même je
déconseille d'y venir après 12h30, car c'est vraiment trop blindé après vu qu'il
se situ sur la place Esquirol, 30 minutes d'attente on avait entendu dire de la
part d'un serveur... dommage que la personne qui était avec moi n'a pas voulu
manger en terrasse avec un si beau temps à Toulouse, depuis ces semaines de pluies ...

mardi 18 septembre 2012

Un été indien à Sète

En ce milieu septembre j'ai eu l’occasion d'aller visiter la ville de Sète, c'était vraiment joli
puis ce petit  côté méditerranée m'a foutu une mélancolie de merde ... en pensant que l'été est déjà fini et je n'ai même pas eu de vacances ...

Enfin bref c'est à midi que j'ai découvert l'Utima, un super petit resto à Sète. La carte est alléchante et les mets assez raffiné, car le menu du dimanche comporter du St-Pierre en plat principal, pour un menu à 16,90
alors que c'est un poisson relativement raffiné et cher.

Moi j'ai pris un menu à 18,90 avec en entrée une salade avec un brick de Pélardon, c'était trop trop bon et super découverte de ce fromage AOP. Plus raffiné en goût qu'un vulgaire brick de chèvre.

J'avoue que cela est indiqué sur la carte et que c'était franco, l'attente fut assez longue, mais cela en valait le coût, d'ailleurs la serveuse la confirmée ! La présentation et le travail des produits frais demande une certaine attente. Superbe présentation d'entrée et je n'en dit pas moins de mon plat de gambas flambées au cognac et son salpicon de légumes, vraiment belle assiette et gros travail de présentation, qui sous les gambas cache une espèce de gratiné de pommes de terre. Tout était excellent et je n'ai presque rien laissé dans l'assiette à part les carapaces de mes gambas !

Seul ik, je ne voulais pas de dessert et j'ai du quand même prendre un menu avec dessert compris, car cela revenait plus cher à la carte sinon ... mais par respect aux cuisiniers je n'en ai pas pris pour ne pas leur donner plus de travail, car je n'y aurai pas touché de toute façon.

Mais ma mère ayant mangé que la moitié de sa tarte fine aux pommes, je l'ai quand même fini pour éviter le gaspillage, c'était excellent ! Cette tarte à pâtes feuilleté où les pommes et le caramel dessus se marient si bien, chevauchés d'une boule de glace à la vanille, ses deux tranches de melon et ses deux billes de pastèque et pour finir son mini bouquet de menthe ... un pur régale en fin de repas.

Je n'ai qu'un regret c'est de ne pas avoir goûté au dessert que je voulais, un nougat glacé avec sa ricotta et un coulis de miel.

C'est vraiment excellent, très bien présent, le service agréable, cela vaut vraiment le coup j'y reviendrai !

PS: je leur ai d'ailleurs demandé pourquoi ils n'avaient pas une étoile, ils m'ont tout simplement répondu que cela demander trop de choses à maintenir tel que les glaçages, coulis, sauce ... petit truc cosmétique à la con et qu'ils préféraient plus prendre du plaisir à la présentation et aux plats qu'ils préparent au lieu de bâcler pour faire plus de choses.

Voilà sur ce ! A+

Adryen

lundi 20 août 2012

Poulet au gingembre

Voici un trop trop bonne recette que j'ai trouvé sur mon blog favori, celui de ce cher Philippe sur Canard du Mékong , je ne vous donne pas la recette, car rien de vaut les mots explicatifs de Philippe ! Il le fait si bien, que je salivais déjà en lisant son article.

A part que moi je l'ai réalisé avec des filets de poulet coupés en cube, car je n'avais que cela au frigo et en fin de cuisson j'ai rajouté de la ciboule/oignon nouveau pour donner un peu de verdure au plat :-) et j'ai aussi
mis des morceaux de gingembre coupés en lamelles/bâtonnets et non râpé. Cela donne une meilleure présence du gingembre dans le plat, quand on croque vraiment le morceau de gingembre où tous les arômes de la sauce de soja, sucre ... se dégagent en bouche.

Un pur régal cette recette, sauf qu'il faut faire gaffe à la cuisson, car les cubes de poulet caramélise vite, autant que les morceaux de gingembre.

Voilà je vous conseille d'essayer vivement ! Une belle réussite ce plat.

A+ et merci au Canard du Mékong :-)

Adrien

mercredi 15 août 2012

15 août chinois à Toulouse

En ce 15 août,

je suis allé avec mes parents a un restaurant chinois qu'un de mes meilleurs amis m'avait conseillé.
Boulevard des Minimes à Toulouse, l'entrée du "Gourmets d'Asie" sur le boulevard fait un peu boui-boui, mais quand on rentre la salle est pas mal grande est super bien décoré.


Le personnel y est très accueillant et vraiment gentil. Les menus et plats à la carte ne sont vraiment pas cher. Exemple j'ai pris une salade de nems en entrée 5,5 euro et du poulet caramélisé au gingembre en plat à 6,5 euro et une portion de riz à 1,5 euro, soit un total de 13,5 euro pour une sélection hors menu, je trouve cela correct.

Enfin les portions étaient bien réparties, entrée pas trop volumineuse pour laisser de la place au plat et le mélange plat et riz me convenait parfaitement en proportion.

J'avoue que la salade de nems, vermicelles de riz, germes de soja ... était bonne, mais j'avoue que le poulet caramélisé au gingembre m'a sublimement étonné. D'ailleurs j'y suis allé exprès pour goûter ce met ! Une tuerie vraiment, trop trop bon.

Le seul défaut est qu'il n'y a pas trop de sauce pour mélanger avec le riz, mais cela reste succulent ! Avec de bons gros morceaux de gingembre, d'oignons, poulet caramélisé, un plaisir en bouche.



Enfin j'y retournerai, car j'ai vraiment pris du plaisir à y aller une fois, donc autant se faire plaisir une nouvelle fois :-)

Je vous le conseille vivement !

A+

Adryen

Kaeng Kung

Aujourd'hui Kaeng Kung à ma façon "Curry de crevettes à l'ananas"

Ingrédients pour 2 personnes:

Sauce:
- 2 piments rouge/vert, coupés et épépinés
- 3 échalotes asiatiques (échalotes normales pour moi)
- 1 tige de citronnelle hachée
- 1/4 c à café de pâte de crevettes
- 1/4 c à café de curcuma en poudre

Le reste:
- 1 c à soupe d'huile
- 90 ml de lait de coco (crème légère épaisse 4% pour moi)
- 150 g d'ananas frais coupés en tronçons (en conserve pour moi)
- 1 c à soupe de concentré de tamarin (mettre vachement moi, car j'en
ai mis qu'une c à café et c'était déjà trop marron pour ma part, le tamarin
était trop présent et trop concentré ...)
- 1 tige de cèleri pour moi
- 125 gr de crevettes crues décortiquées
- 1/2 c à café de sauce de poisson
- 1/2 c à soupe de sucre de palme (sucre brun pour moi)
- 1/2 c à café de maïzena


  1. Piler et réduire en purée tous les ingrédients de la sauce en ajoutant 1 cuillère à soupe d'eau afin de délayer.
  2. Chauffer l'huile dans un wok et ajouter la sauce, laisser chauffer jusqu’à ce que les arômes se dégagent.
  3. Ajouter le lait de coco ou la crème, mélanger et laisser cuire 2 minutes.
  4. Ajouter l'ananas, le cèleri, le tamarin et laisser mijoter 5 bonnes minutes jusqu'à ce que l'ananas soit tendre (différence notable si c'est un ananas au sirop en boite qui sera plus mou et tendre qu'un ananas frais).
  5. Ajouter les crevettes et mélanger bien avec la sauce, laisser mijoter encore 5 minutes jusqu'à bonne cuisson des crevettes.
  6. Enfin incorporer la sauce poisson, le sucre et la maïzena diluer dans un peu d'eau, laisser à feu doux jusqu'à épaississement de la sauce.

Voilà bon app ! Juste pour ma part comme je l'ai dit j'avais mis trop de tamarin concentré d'où effet visuel vachement plus marron et surtout son gout plus amer ...

A+

Adryen





dimanche 5 août 2012

Boule de coco

Bon aujourd'hui j'ai testé un mix de recette afin de faire des sortes de boule de coco.

J'ai pris pour l’intérieur:

- 5 c à soupe de noix de coco râpé
- 5 c à soupe de sucre brun
- 5 c à soupe d'eau
- 1 c à soupe de graines de sésame blond
- 1 c à soupe de graines de sésame noir

Pour la pâte:

- 130 gr de farine de riz gluant
- 50 gr de fécule de pomme de terre
- 1 sachet de levure chimique
- 50 gr de sucre blanc
- 1 pincée de sel
- 1 verre d'eau frémissante


J'ai commencé par mélanger le sucre, les graines de sésame, la noix de coco râpée et l'eau dans une casserole à feu doux (histoire que cela ne brûle pas). Faucher jusqu'à ce que le mélange soit un peu sec.

Ensuite pour la pâte j'ai mélangé tous les ingrédients ensemble, sauf l'eau que j'ai fait frémir un peu. Ensuite j'ai commencé à incorporer petit à petit l'eau, jusqu’à ce que la pâte soit compacte et lisse, mais pas collante aux mains.

Ensuite mettre de l'eau à ébouillanté dans une casserole, attendre que l'eau bout et ensuite couper la pâte en 10 morceaux (ou plus suivant la grosseur désirée) et rouler 10 boules de farce (l’intérieur). Ensuite prendre chaque morceau de pâte et avec les mains former un cercle, en essayé d'étendre la pâte avec le pouce vers l'extérieur pour former le cercle et garder une petite motte (partie plus épaisse au centre). Déposer unz boule de farce et refermer la boule, attention la boule doit bien être fermée sous peine de se crever à la cuisson, ma technique une fois la boule fermée, je la roule délicatement entre mes mains pour bien arrondir la boule et homogénéiser l'épaisseur de pâte sur toute la surface de la boule. Ensuite si l'eau bout la plonger directement dans l'eau, faire de même pour chaque boule, quand elles sont cuites elle remonte d'elles mêmes à la surface, à ce moment-là prendre un écumoire et les sortir de la casserole en les laissant égoutter, ensuite mettre de la noix de coco râpé dans une assiette et les rouler dedans afin d'avoir un extérieur coco, hum ...

Les manger tiède c'est mieux pour une consistance molle, vous pouvez les laisser refroidir une heure afin quelles perdent un peu de leur humidité et ensuite les mettre dans un tupperware fermé au frigo (conserver environ 1 semaine je pense). Vous pouvez aussi les manger froide, mais elles auront une consistance plus dure, pour les ramollir vous pouvez les remettre dans un cuit vapeur, qui rendra leur texture molle grâce à la vapeur.

Juste pour info je les ai faites trop grosses du coup au bout d'une c'est gavant ... penser si vous voulez, à les faire plus petites


Je me suis inspiré de la recette du Canar du Mekong

Philippe son auteur est vraiment gentil et m'a souvent conseillé !

A+ les loups-loups 

Adryen

samedi 4 août 2012

Retour dans mon restaurant natal :-)

Voilà cela fait plusieurs fois que je reviens "Chez Moï", qui est pour moi la référence gastronomique vietnamien. J'y vais depuis 6 ans environ et je ne suis jamais déçus, le personnel y est agréable et la cuisine raffinée et bien proportionné, le chef sait ce qu'il fait :-) mais cela ne l’empêche pas d'avoir une touche d’européen parfois, genre un tiramisu en dessert du jour ... qui était un vrai régale.

Voici 2 entrées et 1 plat que j'ai eu l’occasion de goûter et j'en suis devenu fan:

Une bonne spécialité vietnamienne dont je raffole, les "Bành Cuôn", crêpes vietnamiennes fourrées au porc et champignons noirs à la vapeur:


Accompagné de mortadelle vietnamienne gio, des oignons frits, concombre, salade, soja ... c'était trop bon.
Le nom en vietnamien est le Giò (de la mortadelle) mais il peut existé sous différents noms composés comme le "Giò Hao Hong" ou"Giò các loại" ou "Giò lụa đặc biệt", la différence sera de quoi il c'est constitué, ajout d'herbes, épices, condiments ... mais l'élément de base reste la viande de porc.

Ensuite une belle inventivité et que j'ai vraiment apprécié c'était des aumônières au poulet et aux crevettes, hum ...


Enfin pour terminer un de mes plus beaux souvenir, des seiches à l'ananas, putin qu'est-ce que c'était bon ... sucré-salé très bien équilibré au niveau de chaque saveur, puis la part n'était pas pour un petit ventre hihi, surtout avec un riz toujours cuit à la perfection et des légumes sautés croquants à souhait.


J'aimerais bien arriver à reproduire la cuisine de "Chez Moï", mais c'est impossible pour moi, et "Chez Moï" pour moi reste la perfection incarnée de la cuisine vietnamien et je ne suis pas près d'arrêter d'y aller et pourtant en 6 ans j'en ai vu chez eux :-) , j'ai même vu plusieurs changements de personnel, de style de la salle... Avant c'était un style très épuré couleur blanc/chocolat au lait c'était super jolie, mais depuis un petit moment ils ont mis une touche de couleur qui rend plus jeune le décors, à voir la super statue de chien colorée avec une crête de punk, énorme :-)

I love "Chez Moï"

A+ les loups-loups.

Adryen